La cure de détox printanière



Le printemps est la saison idéale pour aider l’organisme à éliminer les toxines accumulées durant la période hivernale.

L’hiver, nous adoptons une alimentation très (trop) riche en sucres et en gras, notamment au moment des fêtes, ainsi que des boissons inadaptées à notre physiologie humaine. Nous mangeons davantage, car l’organisme a besoin de plus de calories, mais cela a des effets néfastes sur le système digestif et, plus globalement, sur le fonctionnement de l’organisme.


À cela s’ajoutent souvent le manque de sommeil, le stress, la fatigue, le froid et les agressions (normales et permanentes) de micro-organismes, les microbes, qui s’implantent sur un terrain spécifique pour leur prolifération. Le système immunitaire est donc lui aussi mis à rude épreuve.


C’est donc pour éviter des désordres physiologiques ou d’éventuelles pathologies qu’il est important de mettre en place une période de détox le printemps venu — période également propice à se débarrasser des kilos superflus.


Pour cela, plusieurs solutions pertinentes et personnalisées sont proposées en naturopathie.

- La PHYTOTHÉRAPIE propose des plantes qui stimulent les organes d’élimination, favorisant un rééquilibrage global des fonctions digestives, par exemple : le desmodium, le chardon-Marie, le thym, le chrysantellum, le romarin, etc., ainsi que d’autres compléments spécifiques à une détox.


- L’AROMATHÉRAPIE a une action non négligeable sur la stimulation des organes d’élimination qui sont, pour les principaux, le foie, les intestins et les reins.


- La GEMMOTHÉRAPIE (domaine de la phytothérapie) utilise les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes récoltés au printemps à un moment de leur développement naturel.

La gemmothérapie agit sur tous les grands systèmes du corps : digestif, circulatoire, nerveux, etc. Après une période de détoxification, ce support va permettre de rééquilibrer et de stimuler des fonctions physiologiques et psychologiques bien précises.


- La monodiète, le jeûne intermittent ou un rééquilibrage alimentaire permettent quant à eux de retrouver un confort digestif durable, et favorisent une meilleure gestion du poids.


- L’activité physique stimule la fonction des organes qui interviennent dans une détox et facilite l’élimination des toxines par la transpiration.


Dans toute période de détox, de restriction ou de rééquilibrage alimentaire, il faut également prendre en compte les émotions qui peuvent surgir ou s’intensifier. C’est alors aussi le moment de se laisser accompagner dans une libération émotionnelle et, peut-être, de se débarrasser de schémas négatifs qui impactent notre santé.


Des conseils pertinents et personnalisés vous seront suggérés lors d’un bilan de vitalité complet afin de répondre à toutes vos attentes.


Nelly CROS

Naturopathe spécialisée en Thérapie Psychogestionnelle

06 79 95 22 58

contact@nellynaturopathe.fr

Posts récents

Voir tout

ADRESSE

18, chemin d'En Couyoulet

31250 REVEL

     HORAIRES

Du lundi au samedi

8h - 19h30

NOUS CONTACTER

Pour un RDV : Cliquer ICI

Concernant le local : 

06 37 61 25 27

© 2019 par Cathy MARQUIS Naturopathe.